lundi 7 avril 2008

Vacances à Valence : le peintre

J'avais déjà pu constater lors d'un autre voyage que les artistes les plus célèbres étaient pourtant souvent les plus merdeux. Comment ça ? Voici la preuve (clic) :

Mir war bereits auf einer früheren Reise mal aufgefallen, dass die berühmtesten Künstler nicht selten zugleich die beschissensten sind. Wie das? Der Beweis verbirgt sich hinter dem obigen Bild...

4 commentaires:

Marybell a dit…

M.... alors ! mais ça peut porter chance..alors ! (plus, quand on marche dedans)

Lutin a dit…

Ahah, bien trouvé ^^

Cocoon a dit…

hé!hé! Je me suis laissé surprendre!

java a dit…

> Marybell : Ouaip, mais il faudrait être sacrément bon en escalade pour y mettre ses pieds. (Sebastian, penses-tu que c'est faisable ?)

> Lutin : C'était tellement évident, je ne pouvais pas passer à côté de ce pauvre crotteux.

> Cocoon : J'aime beaucoup ton nouveau strip sur les JO !